Lettre de motivation : les 6 erreurs à bannir

Lettre de motivation : les 6 erreurs à bannir

Connaissez-vous les erreurs les plus fréquentes dans une lettre de motivation ? Il est pourtant important de les avoir en tête afin de ne pas commettre de telles maladresses. Contenu impersonnel, style indirect, longueur inadaptée, mauvais destinataire ou fautes d’orthographe : retrouvez toutes les erreurs des lettres de motivation à éviter.


1. Ne pas rédiger une lettre de motivation personnalisée


C'est l'erreur la plus fréquente sur la lettre de motivation : rédiger une candidature passe-partout. Le problème, c'est que le recruteur a de fortes chances de s'en apercevoir et, par conséquent, de ne pas consacrer davantage de temps à votre dossier.


Tout comme pour la rédaction de votre CV, l'idéal est d’avoir une partie de votre texte générique et une autre que vous personnalisez en fonction de l'entreprise. En règle générale, l’introduction parle de l’employeur et des raisons pour lesquelles vous candidatez au poste. Elle doit donc être personnalisée. La suite de votre candidature, quant à elle, aborde généralement votre parcours et peut être plus facilement dupliquée.


2. Ne pas être direct dans sa lettre de motivation


Le ton, le vocabulaire et les tournures de phrases employés ne doivent laisser aucun doute sur votre motivation. Bien que l’exercice puisse sembler compliqué, il est possible d'y parvenir en évitant certaines erreurs typiques de la lettre de motivation.




  • Oubliez les formules toutes faites : certaines phrases se retrouvent sur la majorité des lettres de motivation et, par conséquent, n'ont plus d'intérêt. C'est le cas notamment de « Par la présente, je me permets de vous écrire pour… » ou « Je vous adresse ma candidature pour le poste de... ». Préférez rentrer directement dans le vif du sujet en expliquant pourquoi vous contactez cette entreprise ou en mettant en avant votre expérience.


  • Évitez le conditionnel : préférez toujours être dans l'affirmative plutôt que d'utiliser le conditionnel. À la place de phrases telles que « Je pourrais débuter à partir du... » ou « Cette mission correspondrait tout à fait à mon profil... », utilisez plutôt des tournures directes comme « Je peux débuter dès le... », « Ce poste est à la mesure de mon expérience... » ou encore « Je peux apporter mon expérience à votre entreprise... ».


  • N’affirmez rien si vous ne pouvez pas le prouver : tous les candidats se disent dynamiques, motivés et résistants au stress. Mais êtes-vous en mesure de le prouver ? Plutôt que d'avancer de telles qualités, préférez toujours expliquer pourquoi vous les possédez. Des phrases comme « Mes qualités managériales m’ont déjà permis de superviser une équipe de 3 personnes… » ou « Mes années de bénévolat m’ont appris le sens de l’implication pour un projet… » auront davantage d’impact.


3. Écrire une lettre de motivation trop longue ou trop courte


C'est également l'une des erreurs fréquentes que l'on retrouve sur le CV : en dire trop ou pas assez. Face au nombre important de candidatures que reçoit le recruteur, il est important d'être direct et concis. Efforcez-vous donc de rédiger votre lettre de motivation sur une seule page et de la découper en trois paragraphes de taille équivalente. Pour cela, n'abordez que les informations qui ont du sens pour le poste que vous visez : vos expériences professionnelles récentes, vos compétences en lien avec la mission ou encore vos objectifs professionnels. Il ne faut pas avoir peur d'éluder certaines informations annexes, d'autant plus que l'employeur pourra les retrouver sur votre CV (diplômes, formation, centres d'intérêt, etc.).


Rappelez-vous cependant d’une chose : direct ne veut pas dire laconique. En effet, une lettre de motivation trop courte sera tout aussi mal perçue qu'une lettre de motivation trop longue. Il est donc important de développer votre candidature à travers un argumentaire bien travaillé. Celui-ci peut d’ailleurs être découpé en 3 parties pour être plus explicite : la raison pour laquelle l’entreprise ou le poste vous intéresse, les raisons pour lesquelles vous êtes adapté à la mission et ce que vous pouvez apporter à l’entreprise. C’est la clé d’une bonne longueur pour votre lettre de motivation.


4. Ne pas viser un destinataire précis


Si vous postulez à une annonce, celle-ci indique généralement à qui il faut adresser votre candidature. Il est donc impératif de s’adresser directement à cette personne, plutôt que d'utiliser des expressions toutes faites comme « Madame, Monsieur ». Prenez cependant le temps de vérifier l’orthographe utilisé car il n’y a rien de pire que de voir son nom mal orthographié.


Dans certains cas, vous ne saurez pas forcément à qui adresser votre lettre de motivation. Cela peut arriver si aucun destinataire n’est indiqué dans l’annonce ou lors d’une candidature spontanée. Vous devez donc faire vos recherches de votre côté afin d’identifier le destinataire idéal. Consultez le site Internet de l’entreprise et son compte LinkedIn afin de savoir à qui écrire votre lettre de motivation. Il pourra s’agir du responsable des ressources humaines, du directeur dans le cas d’une petite structure ou, tout simplement, de votre potentiel supérieur si vous êtes recruté (manager, directeur commercial, etc.).


5. Ne pas soigner le style de sa lettre de motivation


Le style de votre candidature peut également être rédhibitoire s'il est mal choisi. Et en la matière, plusieurs erreurs sur la lettre de motivation sont communes.




  • Évitez les typographies illisibles : oubliez les polices originales ou avec des fioritures. Le plus important, c'est que le recruteur puisse facilement lire votre lettre de motivation. Préférez donc une typographie plus classique, comme Arial, Cambria ou Times New Roman.


  • Ne vous trompez pas sur la taille de police : de nombreux candidats utilisent une taille d'écriture trop importante ou trop petite pour compenser la longueur de leur lettre de motivation. Vous devez absolument bannir cette pratique. Préférez donc une taille de police de 11 ou 12 en fonction de la typographie choisie. N'hésitez d'ailleurs pas à imprimer votre candidature afin de voir le rendu sur papier.


  • Oubliez les designs atypiques : contrairement au curriculum vitae qui peut être original dans sa forme, la lettre de motivation est généralement sobre et épurée. Ce qui compte, c’est le contenu de votre candidature. Pour éviter les erreurs, vous pouvez utiliser un exemple de lettre de motivation, tout comme vous utiliseriez un modèle de CV professionnel.


6. Faire des fautes d’orthographe dans sa lettre de motivation


C'est l'erreur absolue sur la lettre de motivation. Les fautes d'orthographe, de syntaxe, de ponctuation, de conjugaison ou encore de style seront généralement rédhibitoires aux yeux du recruteur. Si vous n'êtes pas capable d'écrire correctement pour votre lettre de motivation, qu'en sera-t-il au quotidien ? Une question légitime qui amènera généralement l'employeur à ne pas retenir votre candidature. Pour éviter de tomber dans le piège, suivez les conseils suivants :



  • ne vous fiez pas uniquement au correcteur d'orthographe ;

  • relisez votre lettre de motivation un jour après sa rédaction afin de repérer les fautes qui vous ont échappé ;

  • faites relire votre candidature par 2 ou 3 personnes afin de vous assurer que votre candidature est pertinente et claire.