MOOC : comment en parler sur le CV ?

MOOC : comment en parler sur le CV ?

Le Massive Open Online Course, plus couramment appelé MOOC, est un sujet à la mode dans le monde du travail. Permettant de se former à distance, ces cours sont de plus en plus plébiscités par les candidats à l’emploi… et par les entreprises. Pourtant, il n’est pas toujours facile de parler de ses MOOC sur un CV. On vous explique tout ce qu’il faut savoir pour y parvenir !


Les MOOC sur un CV, c’est quoi ?


À l'heure du tout digital, les MOOC sont devenus incontournables pour se former et développer ses compétences. Derrière cet acronyme se cachent les « Massive Open Online Course », des cours en ligne accessibles à tous. En règle générale, le participant va suivre cette formation à distance depuis son ordinateur, notamment grâce à des séquences vidéo, des cours retransmis en direct, des outils d'interaction pour échanger et des tests pour se perfectionner. Si l’inscription est bien souvent gratuite, il sera nécessaire de payer pour obtenir un certificat attestant de sa maîtrise du sujet.


Les MOOC peuvent présenter un intérêt à différent moment de la vie du travailleur : en complément d’une formation initiale, durant sa vie professionnelle en entreprise ou encore en cas de reconversion professionnelle. Il faut dire que ce nouveau support d'apprentissage offre de nombreux avantages.




  • Un large choix de formations : il existe des MOOC dans de très nombreux domaines, de l'économie à l'informatique, en passant par la médecine et les langues. L’idéal pour étoffer un CV étudiant ou professionnel par exemple.


  • Des cours de référence : qu’ils soient mis ou non sur le CV, les MOOC permettent également de suivre des formations de haut niveau. Si ces cours sont souvent proposés par des plateformes de formation, certaines grandes écoles et universités dispensent également de telles formations en ligne (Harvard, Centrale Lille, Sciences Po, ENA, Polytechnique, etc.).


  • Un apprentissage accessible : en plus de pouvoir être suivis de n'importe où, les MOOC permettent à chaque candidat de se former en fonction de leur planning. Le format étant court et impactant, il est plus facile de se dégager du temps pour suivre la formation. Un avantage d'autant plus intéressant que les MOOC sont généralement gratuits et que l'obtention du certificat coûte toujours moins cher qu'une formation traditionnelle.


Comment intégrer ses MOOC sur un CV ?


Si l'intérêt de ces formations à distance est réel, une question se pose : comment parler de ses MOOC sur un CV ? Car il n’est pas encore connu de tous les employeurs, ce type d’apprentissage peut déconcerter les candidats au moment de les présenter dans leur candidature. Pour éviter les écueils, retrouvez nos 3 conseils en la matière.


1. MOOC sur le CV : soyez pédagogue


La première règle à respecter, c'est de mettre votre MOOC en valeur dans la rubrique formation de votre CV. Plutôt que de le placer en toute fin, un peu comme si vous en aviez honte, mettez cette information au tout début de la section, à condition que ce soit pertinent. Rappelez-vous toutefois que les recruteurs ne connaissent pas forcément ce type de formation. Voilà pourquoi vous devez apporter un certain nombre d'informations concernant votre ou vos MOOC : la thématique de la formation, la durée, les dates, l'organisme formateur ou encore la nature de la certification.


Parmi nos conseils pour rédiger un CV en 2020, la sélection des informations occupe une place centrale. Il en va de même pour les MOOC : vous ne devez évoquer que les formations qui présentent un intérêt. Exit les cours de 10 heures et privilégiez plutôt les formations sur plusieurs mois, idéalement avec un contrôle continu. Seules ces dernières pourront avoir un écho favorable aux oreilles des recruteurs.


2. MOOC sur le CV : choisissez bien vos formations


Rappelez-vous cependant qu’on ne devient pas un spécialiste d’une discipline sans pratique. Après avoir suivi une formation de seulement quelques jours, trop nombreux sont les candidats à s'affirmer expert dans tel ou tel domaine. Vous devez avoir conscience qu'un MOOC sur le langage Python ne fait pas de vous un développeur. Idem : un MOOC de 15 heures sur l’apprentissage du chinois ne vous rend pas bilingue. Lorsque vous en parlez dans votre candidature, vous devez donc rester à la fois honnête et humble. D’autant plus que mentir sur son CV est une fausse bonne idée.


S’ils ne permettent pas de devenir un spécialiste d’un domaine en particulier, les MOOC servent néanmoins à assimiler de nouvelles connaissances et à élargir ses compétences. Mais pour cela, faut-il encore bien choisir la formation que vous suivez. Aussi bien pour que l’information soit pertinente sur votre CV, mais également pour acquérir de vraies compétences. Pour cela, quatre conseils sont à suivre.




  • Comparer les cours : avant de vous inscrire à une formation, prenez le temps de regarder tous les MOOC qui existent dans ce domaine, ainsi que le contenu de l'apprentissage. C'est le meilleur moyen de sélectionner un cours que vous aurez envie de suivre jusqu'au bout. Pour cela, vous pouvez notamment utiliser le site Class Central qui répertorie tous les MOOC disponibles. Préférez également des formations sur le long terme afin que celles-ci aient une vraie valeur.


  • Penser pratique : pour que le MOOC ait son importance sur votre CV, il doit vous apporter un plus indéniable. Vous devez donc éviter les formations trop éloignées de votre secteur d’activité (sauf dans le cas d’une reconversion professionnelle) et privilégier des cours utiles pour votre vie professionnelle. À titre d'exemple, Centrale Lille propose un MOOC sur la gestion de projet très pratico-pratique, où on y apprend notamment à réaliser des comptes rendus de réunion, des matrices SWOT et des rétroplannings.


  • Suivre des cours gratuits : n'étant pas forcément encore très connus des entreprises, les MOOC n'ont pas la même valeur qu'une formation classique. Pour éviter des dépenses inutiles, il est donc recommandé de suivre des formations gratuites. Un conseil d'autant plus pertinent qu'il existe de nombreux MOOC prestigieux qui sont gratuits. À l'issue de l'apprentissage, vous pourrez toujours payer pour obtenir un certificat prouvant la réalisation du MOOC.


  • S’investir totalement : le taux de réussite aux MOOC est très faible, 5 % en moyenne (1). Non seulement peu de candidats payent pour obtenir le certificat, mais de nombreux élèves ne vont pas jusqu'au bout de la formation. Il faut dire qu'il peut être tentant de suivre les cours de façon lointaine, sans vraiment s'investir. Dans ce cas, aucune chance que le peu que vous ayez appris ait réellement de l’importance sur votre CV.


3. MOOC sur le CV : pensez aux certifications


Comme nous l'évoquions précédemment, il est possible de payer à l'issue de la formation afin d'obtenir une certification prouvant votre assiduité et votre réussite. Il peut être intéressant de le faire afin de pouvoir apporter une preuve à l'employeur que vous avez réellement élargi votre champ de connaissances. S'il ne sert à rien d'envoyer le certificat en même temps que votre CV, vous devez indiquer sur votre candidature que vous avez bien obtenu la certification et que vous pouvez la présenter si nécessaire. Si les prix varient selon les formations, le certificat va coûter en moyenne entre 40 et 100 €. Une somme raisonnable, surtout si vous avez suivi la formation pendant plusieurs mois.


Le saviez-vous ? Certains MOOC peuvent également délivrer un badge virtuel qui apparait sur votre profil LinkedIn à l'issue de la formation. Vous ne devez pas vous en priver car cela permet de plus facilement mettre en avant votre apprentissage. Mais, au risque de nous répéter, pensez à bien vous renseigner sur la valeur de la formation avant de vous engager... au risque de perdre votre temps.


Parler de ses MOOC sur le CV : une bonne idée ?


Malgré les avantages que présentent les MOOC, la question de leur pertinence sur le CV peut se poser. Pourquoi ? Tout simplement car la valeur académique de ces formations à distance fait débat. Aucun diplôme, possibilité de tricher pendant les évaluations ou encore absence de suivi des élèves : les reproches à l’encontre des MOOC sont à la fois nombreux et légitimes.


Malgré tout, il semblerait que les professionnels soient sensibles au suivi d'une telle formation. Pour le recruteur, parler d’un MOOC sur son CV peut en effet faire la différence à plus d’un titre.




  • Une preuve de votre modernité : les entreprises recherchent des candidats au fait des dernières innovations, capables de jongler avec les tendances et de s’adapter. Participer à un MOOC et en parler sur votre CV, c’est la preuve que vous êtes bien dans votre époque et que vous pourrez apporter des choses à l’employeur.


  • Un « keyword » indéniable : vous avez suivi un MOOC sur la protection des données, sur le community management, sur la cybersécurité ou même sur le Big Data ? Bien que cela ne fasse pas de vous un spécialiste, c'est un véritable argument auprès des recruteurs puisque ces domaines sont très prisés. Ils font même partie des métiers les plus recherchés en 2020 sur LinkedIn.


  • Une illustration de votre motivation : suivre un MOOC dans son intégralité demande de la persévérance et de la motivation, a fortiori s’il dure plusieurs mois. Pour les employeurs, c’est la preuve que vous êtes capable de vous investir à 200 % dans votre réussite professionnelle et, par conséquent, dans celle de votre entreprise.


Besoin d’aide pour parler des MOOC que vous avez suivis ? Créez votre CV en ligne sur ExpressCV et profitez de conseils personnalisés pour construire votre candidature.


(1) MOOCs : seuls 5% des inscrits valident leur formation - Le Figaro