Que regardent les recruteurs sur un CV ?

Que regardent les recruteurs sur un CV ?

Savoir ce que les recruteurs regardent en priorité sur un CV, c’est la clé d’une candidature efficace. Pour le découvrir, le cabinet de recrutement Robert Half a mené une enquête auprès des employeurs français afin de mieux cerner leurs attentes et leur comportement au moment de regarder une candidature. L’occasion de découvrir les 5 informations essentielles d’un CV.


Vos expériences, le plus important sur le CV


Selon une étude menée par le cabinet de recrutement Robert Half, l'expérience professionnelle sur le CV est la première information regardée par les recruteurs. Pour 4 employeurs français sur 10, les postes occupés, les missions réalisées et la durée des contrats de travail constituent les informations essentielles. Pour autant, se contenter de lister ses différents emplois ne suffit pas pour faire la différence aux yeux du recruteur.


Pour que le CV se démarque, il est important que la rubrique consacrée à l'expérience professionnelle soit concrète. En d'autres termes, le candidat doit expliquer ses missions : ce qu'il a fait, ses résultats et ce qu'il a appris. Une fois encore, la rédaction du CV doit donc être personnalisée au maximum. Un chef de projet pourra, par exemple, indiquer les budgets qu'il a eu à gérer, ainsi que ses résultats chiffrés (acquisition de clients, amélioration des performances SEO, etc.). De son côté, un directeur financier pourra aborder l'optimisation de la trésorerie ou la mise en place d'une nouvelle politique tarifaire. Rappelez-vous, il faut être précis et concret !


Les recruteurs scrutent vos qualifications sur votre CV


Bien qu'elles ne se placent qu'en seconde position, les compétences professionnelles sur le CV sont également scrutées de près par les recruteurs. Pour 21 % des employeurs tricolores, les qualifications constituent d'ailleurs une priorité au moment d'analyser une candidature. Mais une fois encore, il ne s’agit pas de les lister n’importe comment.


Comme le rappelle l'étude menée par le cabinet Robert Half, les diplômes obtenus sont un formidable révélateur de vos compétences et sont, bien souvent, la clé pour être recruté. Néanmoins, les établissements inconnus ou les diplômes non reconnus ont moins leur importance et doivent, par conséquent, être moins mis en lumière. De plus, il ne sert à rien d'expliquer en détail le contenu de la formation, au risque de perdre le recruteur. À la place, contentez-vous d'indiquer l'objet de vos formations avec un intitulé simple et clair, comme par exemple « Master 2 de comptabilité et de gestion financière ». N'hésitez pas non plus à mettre en avant les stages que vous auriez pu réaliser durant votre cursus, tout particulièrement s'ils ont un rapport avec la mission pour laquelle vous candidatez.


Les compétences techniques, un point essentiel du CV


Si les qualifications professionnelles sont importantes, les compétences techniques le sont tout également. Elles doivent donc être mises en avant, d'autant plus qu'un recruteur sur 7 regarde en priorité cette rubrique de votre CV. Mais attention à bien les présenter et à sélectionner celles qui sont pertinentes.


L'une des erreurs à éviter lors de la rédaction d'un CV, c'est de lister toutes vos compétences techniques sans tenir compte des particularités de la mission. Il faut en effet privilégier vos qualifications qui apportent une valeur ajoutée à votre candidature : la maîtrise d'un langage pour un développeur, une formation à la norme IFRS pour un comptable ou une certification Google Analytics pour un chef de projet web par exemple. N'hésitez d'ailleurs pas à placer vos compétences techniques les plus pertinentes dans l'en-tête de votre CV, voire même dans l'accroche qui vous résume.


Vos informations personnelles, pas si importantes sur un CV


Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les recruteurs sont peu nombreux à tenir compte en priorité des informations personnelles. Toujours selon l'étude du cabinet de recrutement Robert Half, seuls 6 % des employeurs français débutent l'analyse d'un CV par vos renseignements (adresse, âge, situation de famille, etc.). Ils ne sont même que 3 % à s'intéresser en premier à votre photo. Une nouvelle preuve que mettre une photo sur un CV n'est pas une obligation.


Pour que le recruteur s'intéresse avant tout à votre expérience et à vos objectifs professionnels sur votre CV - plutôt qu’à votre « identité » -, il convient toutefois de suivre plusieurs règles. Tout d’abord, vos renseignements personnels doivent être mis en mineur afin de mettre davantage en lumière les autres éléments de votre candidature : votre métier, votre expérience, vos compétences, votre formation et vos points forts. De plus, votre CV n’a pas besoin de rentrer en détail sur vos informations personnelles. Votre âge, votre adresse ou votre situation familiale ne sont pas des renseignements obligatoires, au contraire de votre nom et prénom, de votre numéro de téléphone et de votre adresse e-mail.


Le style de votre CV : un critère important pour les recruteurs


Même s’ils ne le déclarent pas, les recruteurs tiennent également compte de la forme et du design de votre CV. Et en la matière, chacun a ses propres critères de jugement : un DRH privilégiera généralement un style sobre et fonctionnel, tandis qu’un « créatif » pourra être attentif à l’originalité et à la mise en page de votre candidature.


Alors, comment répondre aux attentes stylistiques des employeurs ? L’idéal est d’utiliser un modèle de CV étudiant ou adapté à votre secteur d’activité afin de viser juste. Les exemples de CV par catégories de métiers présentent l’avantage d’avoir un design et une forme adaptés aux critères des recruteurs. Ils doivent donc être utilisés en priorité. Dans tous les cas, pensez également à adapter le format et le design de votre candidature au poste visé et à votre personnalité. Un comptable misera sur une présentation simple et efficace, tandis qu’un graphiste pourra se permettre quelques excentricités pour se démarquer. Gardez néanmoins à l’esprit qu’il ne faut pas être « trop » original, au risque d’être clivant.