Le niveau de langue sur un CV professionnel

Le niveau de langue sur un CV professionnel

Aujourd’hui, la maîtrise d’une langue étrangère, et particulièrement de l’anglais, est fondamentale dans de nombreux secteurs d’activités. Pourtant, les compétences linguistiques ne figurent pas toujours dans les curriculum vitae. Généralement, les postulants ne savent pas comment aborder ce sujet, ni où le placer dans un CV. Dans cet article, l’équipe de CVenligne vous explique comment écrire votre niveau de langue dans votre curriculum vitae.


Comment écrire son niveau de langue


Pour rédiger cette rubrique, il existe deux méthodes. La première consiste à choisir les mots justes entre « courant », « lu, parlé, écrit » et « notions ». La seconde méthode utilise les termes références propres au Cadre Européen de Référence des Langues (CECRL).


Choisir les mots justes


Certains candidats se sous-estiment. D’autres au contraire, ont tendance à surestimer leur niveau de langue. Dans les deux cas, il s’agit de trouver le mot juste pour qualifier vos véritables compétences linguistiques.



  • « Courant » signifie que vous êtes capables de parler cette langue avec facilité, et ce quel que soit le contexte de l’échange.

  • « Lu, parlé, écrit » indique que vous avez une bonne maîtrise mais qui se limite à une utilisation quotidienne.

  • « Notions » est un vague terme qui ne veut pas dire grand-chose. Le recruteur n’en tiendra pas rigueur. Il vaut mieux privilégier l’expression « langue rapidement perfectible » qui indiquera votre volonté d’apprendre.
    Ces trois mentions sont courantes dans les curriculum vitae, pourtant elles restent floues aux yeux des recruteurs. Ces derniers auront donc tout intérêt à tester vos connaissances pendant l’entretien d’embauche. Si vous avez surestimé votre niveau de langue, vous risquez d’échouer, de décevoir le recruteur et de ne pas être choisi pour le poste convoité.


Indiquer les examens obtenus


Votre niveau de langue doit être crédible. Pour affirmer votre maîtrise de l’anglais, nous vous suggérons de passer des examens tels que le Test Of English for International Communication (TOEFL) ou le Test Of English as a Foreign Language (TOEIC). Ces certifications sont bien connues des recruteurs. Dans votre CV, vous devez mentionner la date d’obtention et le score que vous avez obtenu ce qui permet de crédibiliser votre niveau de langue.


Utiliser les références européennes


Le Cadre Européen de Référence des Langues (CECRL) a instauré un barème pour évaluer ses compétences linguistiques. Chacun des trois niveaux généraux est subdivisé en deux catégories.


Les niveaux élémentaires A1 et A2


Ces premiers niveaux désignent les candidats qui ont suivi la scolarité obligatoire. Ils sont capables de prononcer une phrase simple, d’écrire quelques lignes (A1), de dire une série de phrases et d’écrire une lettre (A2).


Les niveaux indépendants B1 et B2


Ces seconds niveaux de langue correspondent à l’enseignement reçu au lycée. En écrivant B1 sur son CV, le candidat affirme pouvoir raconter son expérience professionnelle et écrire un texte cohérent. Le B2 désigne ses capacités à développer son point de vue sur un sujet et à écrire un texte argumenté.


Les niveaux avancés C1 et C2


Ces troisièmes et derniers niveaux s’adressent aux candidats qui maîtrisent parfaitement une langue étrangère. Ils peuvent s’exprimer de manière spontanée, rédiger un essai (C1), parler avec des expressions langagières et aborder différents sujets sans aucune difficulté (C2).


Où indiquer son niveau de langue


La réponse à cette question dépend du poste que vous convoitez et de vos compétences linguistiques.- Vous êtes polyglotte et le niveau de langue fait partie intégrante du poste à pourvoir : vous avez tout intérêt à créer une rubrique exclusivement dédié à votre niveau de langues. Vous pouvez même indiquer que vous êtes bilingue dans la phrase d’accroche de votre CV.



  • Vous maîtrisez une langue étrangère et vous postulez pour un poste très convoité : il faut mettre en avant vos compétences linguistiques dans une rubrique dédiée. Il se pourrait bien que cette mention intéresse le recruteur et vous distingue des autres candidats.

  • Le poste ne requiert pas de compétence linguistique particulière : contentez-vous de mentionner votre niveau de langue dans la rubrique « Centres d’intérêt ».