Les types de CV
Le CV fonctionnel

CV fonctionnel : comment rédiger un CV fonctionnel ?

Contrairement au CV chronologique, le CV fonctionnel ne reprend pas les experiences professionnelles une a une, dans l’ordre du plus recent au plus ancien ou du plus ancien au plus recent.

Le CV fonctionnel présente les aptitudes et les compétences du candidat dans une démarche thématique plutot que dans une démarche chronologique.

Qu’est-ce, au juste, qu’un cv fonctionnel ? Comment rédiger un CV fonctionnel ?

CV fonctionnel : les grands principes du CV fonctionnel

Le Curriculum Vitae est le moyen de vous présenter à un recruteur, de faire état de vos aptitudes et de vos capacités, et d’essayer de vous démarquer quant aux autres candidats. Ainsi, il est important de bien travailler son CV et d’en faire un outil de choix au sein de votre démarche de candidature.

Le CV fonctionnel dispose d’un énorme avantage : étant donné qu’il ne dresse pas de chronologie de votre parcours professionnel, il permet de dissimuler sans problème une période d’inactivité courte ou prolongée dans votre expérience. Le CV fonctionnel est ainsi un allié de choix pour les candidats qui ont ce qu’on appelle communément un « trou » dans leurs parcours.

Le CV fonctionnel va donc consister à faire état de vos compétences et de vos aptitudes, sans résumer votre expérience professionnelle. Il s’agit de démontrer, à un niveau thématique, que vous êtes apte à occuper le poste pour lequel vous candidatez.

CV fonctionnel : quelle méthode pour créer un CV fonctionnel ?

Le CV fonctionnel devra reprendre les mêmes rubriques qu’un CV chronologique :

  • La rubrique « Objectif » : elle sert à vous présenter en quelques lignes et à exprimer que vous avez bien saisi tous les enjeux du poste. N’hésitez pas à consulter notre page dédiée à la rubrique « Objectif ».

  • La rubrique « Formation » : celle-ci présente chaque élément de votre parcours scolaire. Vous devez y renseigner les différents diplômes et certificats obtenus, ainsi les éventuelles préparations à des examens ou à des concours que vous avez effectuées, en précisant les dates, les établissements, et les mentions que vous avez décrochées. Il vous faudra insister sur cette rubrique si vous n’avez encore que peu d’expérience professionnelle (moins de 10 ans). N’hésitez pas à consulter notre page dédiée à la rubrique « Formation » .

  • La rubrique « Expérience professionnelle » : elle consiste à énumérer de manière thématique les différents postes que vous avez occupés, dans quelles entreprises, selon quels enjeux, et avec quels résultats. Vous pouvez ainsi privilégier un style de CV graphique qui vous permettra de mettre l’accent sur vos expériences, et même sur certaines en particulier. Étant donné que vous n’avez pas de contrainte, comme c’est le cas avec un CV chronologique, vous pouvez sélectionner vos expériences professionnelles et ne mettre l’emphase que sur celles qui répondent à un enjeu du poste pour lequel vous candidatez. N’oubliez pas de renseigner vos références, ou de les placer dans un petit encart au bas de votre CV. N’hésitez pas à consulter notre page dédiée à la rubrique « Expérience professionnelle ».

  • La rubrique « Compétences » : très importante dans un CV professionnel, la rubrique « Compétences » fait part en différents mots-clés de vos aptitudes professionnelles et personnelles, c’est-à-dire votre savoir-faire (calculs spécifiques, maîtrise d’une suite de logiciels, etc...) et votre savoir-être (résolution de conflits, capacités manageriales, etc...). N’hésitez pas à consulter notre page dédiée à la rubrique « Compétences ».

image description
image description
image description